Goetia sur Kickstater : l'interview

Nous ne le faisons pas souvent, mais la promotion de jeux fait aussi parti de notre rôle. Surtout quand le jeu est français et de qualité. 

C'est ainsi que nous avons le plaisir de vous informer que Goetia, un joli jeu "Point & Click" dont voici le teaser (ici version anglophone). 

  

  

Goetia est sur Kickstarter depuis 3 jours et déjà plus de $6000 récoltés sur les $30000 souhaités. Et vous, vous pariez dessus?

Goetia qu'est-ce que c'est exactement ?

Vous incarnerez la jeune Abigail Blackwood, héritière d’une ancienne lignée anglaise, décédée à l’âge de 12 ans et revenue d’entre les morts, malgré elle. Vous suivrez les indices et explorerez le passé pour revivre les derniers jours des Blackwood, et la raison pour laquelle vous êtes de retour parmi les vivants. La quête d’Abigail ne sera pas de tout repos : bientôt, elle découvrira que sa famille a employé les 40 années à pratiquer d’étranges expériences. Elle devra ainsi se pencher sur une science occulte ancienne : la Goétie.

Le gameplay

Goetia est plus qu’un jeu d’aventure : c’est une histoire captivante, qui nécessite une bonne
part d’observation et d’exploration. Nous avons donc tout fait pour vous donner envie de
découvrir la moindre pièce cachée, le moindre indice concernant le destin de la famille
Blackwood.
Comme l’exploration sera au coeur de votre expérience, nous nous sommes dit qu’un peu
d’originalité ne la gâcherait pas.

Pas d’inventaire

Souvenez-vous : Abigail est un fantôme. Et elle n’a pas de poches. Ni vraiment de mains, de
toute façon. Comment pourrait-elle ramasser des objets et les garder pour plus tard ?
Pour remplacer le traditionnel système d’inventaire, nous avons imaginé un moyen de
déplacer les objets en prenant possession d’eux, ce qui signifie que vous allez devenir l’objet
que vous voulez emmener, jusqu’à ce que vous le laissiez retomber au sol.
Avouez que vous avez toujours rêvé d’être un chandelier.

Un mur ? Quel mur ?

En conséquence… vous ne serez pas gênés par les obstacles habituels. Tout le monde sait que
les fantômes flottent à travers les murs. Vous ne possédez pas la clé pour cette porte ? Pas de
problème. Cela signifie également que vous pourrez passer au travers les plafonds et des
planchers, et ainsi atteindre des pièces inaccessibles en temps normal. Du moins… jusqu’à ce
que vous ayez besoin d’apporter un objet dans cette pièce.
Voilà qui devrait pimenter un peu votre exploration.

Ainsi, vous jouerez à deux niveaux différents :

  • En tant que fantôme, vous plongerez au coeur du manoir, de la forêt ou du village, pour trouver des indices.
  • En tant qu’objet, vous essayerez d’interagir avec l’environnement – en combinant ce que vous possédez avec un autre objet, ou simplement en l’utilisant.

Choisissez votre voie

Il existe quatre zones distinctes dans Goetia, sans compter le manoir Blackwood lui-même.
Après une courte introduction à l’intrigue, vous serez bientôt en mesure de quitter le manoir et de décider où votre quête débutera. Choisirez-vous un village abandonné ? Une vaste forêt d’épicéas ? Un étrange labyrinthe ? Ou bien le réseau de cavernes et de tombes creusées sous le manoir ?
Plus tard dans le jeu, si vous ne trouvez pas la solution à un problème donné, vous serez en mesure de revenir sur vos pas et de tenter de résoudre une autre énigme, quand vous le souhaitez.

Solutions alternatives

Des capacités spéciales, optionnelles, seront cachées dans le manoir et ses environs – Vous permettant, par exemple, de vivre les dernières pensées et actions du propriétaire d’un objet, en possédant ledit objet. Parfois, cela vous révélera juste une information ou un détail à propos de l’un des protagonistes. Ou bien… cela vous donnera un indice non-négligeable concernant une énigme donnée, vous permettant de la résoudre d’une autre manière (plus simple, si possible). Mais attention : ces capacités seront très difficiles à trouver.

L'équipe répond à nos questions : 

[SF] Nous pouvons voir depuis trois ans l'explosion des jeux "indépendants" encore appelés "Indies". Il est d'ailleurs étonnant que tant de petits studios soient arrivés aussi facilement à prendre un marché jusqu'à lors essentiellement tenu par les gros éditeurs. Certains succès furent ainsi totalement inattendus comme "Super Meat Boy" ou "The Swapper" ou plus poétiquement avec "Botanicula" ou "Limbo". Ce ne sont que des exemples parmi beaucoup d'autres. Qu'est-ce qui démarquera Goetia ?

[Goetia] Les indies permettent au jeu vidéo de trouver un nouveau souffle, d'autres idées, et d'innover avec de petits moyens ; la nouveauté, le vent de fraîcheur, le fait de pouvoir participer activement au développement d'un jeu pour le grand public, tout cela est dans l'air du temps dans bien des domaines, et pas uniquement dans celui du jeu vidéo ! 

Goetia n'est pas un jeu plateforme - disons qu'Abigail triche un peu, de par sa nature, et est un peu trop agile pour qu'on la mette en difficulté sur ce point... Et son univers graphique est très différent d'un Botanicula ou d'un Super Meat Boy. Goetia est un jeu très narratif, immersif, basé sur un scénario fort et des décors beaucoup plus photoréalistes. Il parlera sûrement plus à ceux d'entre vous qui ont aimé jouer à Riven, par exemple !

[SF] Kickstarter ou un système équivalent est-il maintenant une étape obligée pour un petit studio afin de boucler le budget ?

[Goetia] C'est un outil assez génial pour se confronter à l'avis du grand public, faire de la pré-vente, attirer des éditeurs éventuellement... Mais ce n'est pas une solution miracle. Mieux vaut éviter de se planter... Et avoir soit une communauté importante dès le départ, prête à vous soutenir, soit avoir un jeu parfaitement adapté au marché que vous visez. Kickstarter est très US, par exemple. Se faire remarquer au milieu de toute l'offre proposée est parfois une gageure...

[SF] Soyons désagréables : si dans moins d'un mois la campagne Kickstarter ne va pas jusqu'au bout, que se passera-t-il ?

[Goetia] Le jeu sortira. Il sera plus limité en terme de contenu, nous n'aurons probablement pas la possibilité de communiquer sur son lancement, nous ferons peut-être moins envie à un éditeur et nous ne pourrons pas traduire le jeu pour d'autres pays ; et nous n'aurons pas la Secret Room remplie de nouvelles têtes et pleine de noms de gens sympathiques qui ont voulu nous soutenir. Mais nous sortirons ce jeu, parce que nous travaillons dessus depuis des mois, que nous sommes tous très attachés à ce projet, que nous croyons à cette collaboration et qu'en prime, nous n'avons pas du tout envie de nous faire hanter par Abigail jusqu'à la fin des temps.

[SF] Soyons agréables : Donnez-nous envie d'investir. 

[Goetia] Nous pourrions discuter des heures mais en terme de jeu vidéo, rien ne vaut l'image. Alors voilà le teaser de Goetia, avec des screenshots tirés du jeu : [Ndlr : voir la vidéo ci-dessus]

Il date un peu donc il y a de nouveaux objets, les pièces ont été retouchées, c'est un peu plus lumineux (mais pas trop, quand même, ce sont les Blackwood après tout) maintenant, et le jeu sera disponible en français évidemment. Mais l'esprit de Goetia est bien là ! 

[SF] Les gros médias nous parlent sans cesse de la "french-touch" dans le milieu informatique. Est-ce une réalité pour vous ?

[Goetia] Nous sommes tous le produit de nos différentes inspirations & cultures. Je ne suis pas certain que nous développions particulièrement notre French Touch dans nos créations, que ce soit le studio Sushee ou l'artiste Moeity. Par contre nous aimons nous appuyer sur les réseaux locaux et rencontrer les acteurs du jeu vidéo dans toute la France, et au-delà - je suppose que cela nous conditionne un peu. Cela dit Goetia se passe dans un manoir anglais et Abigail n'a jamais avoué d'amour inconsidéré pour les escargots ou les grenouilles.

[SF] Pensez-vous à distribuer le jeu via une plateforme telle que Steam, Origin, Desura ou autre ?

[Goetia] Ce serait une très belle opportunité pour nous, effectivement. Évidemment cela suppose toujours d'avoir une distribution un peu restrictive pour un certain public, mais nous avons déjà eu cette question à de nombreuses reprises, notamment concernant Steam. Pour l'instant nous essayons déjà de boucler le Kickstarter, et de finir le développement.

[SF] Dans l'éventualité d'une sortie vers Steam, le jeu inclura-t-il des succès ? Des cartes à échanger ? 

[Goetia] Ce serait bien plus interactif effectivement, mais ce n'est pas encore à l'ordre du jour !

[SF] Vous annoncez entre 15 et 20 heures de jeu sur la quête principale. Quelle serait la durée de vie du jeu envisagée avec énigmes facultatives ? 

[Goetia] C'était la première estimation, mais au cours du développement nous nous sommes aperçus que le niveau des énigmes était parfois trop élevé - et parfois pas du tout. Nous avons donc revus tout le scénario & les énigmes pour que le parcours ne soit pas frustrant inutilement. Aujourd'hui nous prévoyons entre 10h de jeu (pour la quête principale) à 15h (avec les énigmes secondaires et les pouvoirs à trouver, pour les plus patients !). 

Évidemment nous avons chaque jour de nouvelles idées pour faire évoluer l'histoire, donc si nous avons les moyens, il est possible que nous ne nous arrêtions pas là !

[SF] Avez-vous déjà une idée de la plage du prix de vente du jeu ? 

[Goetia] Cela peut fluctuer en fonction des coûts d'édition, mais pour l'instant, la pré-vente est à $15 sur Kickstarter, pour vous donner une idée. Et il reste quelques Early Packs à $10 - je dis ça en toute innocence.

[SF] Nous sommes très attachés sur notre site au côté francophone des jeux. Ce jeu sera-t-il dont multilingue ? 

[Goetia] Le jeu a été écrit en français, et traduit en anglais. Il sortira donc dans ces deux versions. Et peut-être dans d'autres langues si nous en avons l'opportunité !

[SF] Expression libre : qu'avez-vous envie de dire à nos lecteurs ?

[Goetia] Goetia est notre premier jeu, alors nous sommes friands de vos commentaires, remarques, etc. Et si vous nous soutenez aussi sur Kickstarter, vous aurez sûrement une petite surprise dans les prochains jours... * regard mystérieux *

Alors, à très bientôt !
Moeity, Sushee, & Abigail.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé